nos auteurs

Odoo • Image et Texte

 BENOÎT ET TAO GOUTIÈRE

Benoît est né à Mons en 1978. Il épouse Phuong en 2008. Ils travaillent tous deux dans l’informatique. De cette union naîtront deux enfants, Tao et Lia. Benoît a commencé à inventer cette histoire lorsque Tao est né le 25 septembre 2010. Elle s’est étoffée au fil des ans.
Benoît et Tao s’étaient promis de la publier avec des illustrations faites par Phuong. Benoît l’avait encore promis à Tao le 20  février 2019 lorsque Tao lui avait demandé à nouveau de lui raconter l’histoire du « gardien du château de la reine ».
Malheureusement, Tao décéda tragiquement quelques jours plus tard, le 25 février 2019. Son papa a donc demandé l’aide de Vincent pour réaliser sa promesse et éditer cette histoire.
Tao était un petit garçon plein de vie qui adorait la lecture. Nous espérons que cette histoire plaira aux enfants et qu’elle pourra leur donner goût à la lecture.
Les illustrations ont été réalisées par Phuong (sa maman), Yen (sa marraine) et Mai (sa tante). Les bénéfices tirés par la vente de ce livre seront reversés dans des œuvres d’aide à la jeunesse.

Odoo • Image et Texte

VINCENT MEURISSE

Né en 1969, Vincent Meurisse est ingénieur commercial de formation. Après quinze ans de direction marketing dans des maisons d’édition et de presse, Vincent crée en 2008 sa propre agence de communication spécialisée dans le storytelling.A 39 ans, il décide d’effectuer un virage à 180 degrés. Il prend un an de congé sabbatique et se lance dans l’écriture. Il édite son premier roman,    le       Hasard de la programmation   , en 2010. Fort du succès de ce dernier, Vincent décide de conjuguer son expérience de papa raconteur d’histoires du soir avec celle de comédien improvisateur amateur. Il crée le concept    Mais Papa    par référence à la formule préférée de son fils introduisant ses multiples et insolites questions.
Féru de théâtre et de musique, Vincent vit à Mons avec sa femme et ses deux enfants.
Odoo • Image et Texte

renaud collin

Renaud Collin est né le 14 septembre 1973 en Belgique.De ses dires, il dessine depuis tout petit et a toujours voulu être dessinateur. En effet, à l’école, il réalise avec des copains un petit fanzine avec des personnages inventés qu’il reproduit grâce au procédé Stencil et vend à ses camarades 1 ou 2 francs. Il en sera produit 3 exemplaires.En grandissant, cet artiste passe ses après-midis à dessiner. Plus tard, Renaud Collin s’inscrit à l’école de dessin ERG à Bruxelles. Cette école pluridisciplinaire, avec des cours de vidéo, graphisme etc., possédait une section bande-dessinée. Une fois les études finies, Renaud Collin ne se pense pas encore prêt pour la bande dessinée. Non pas au niveau du dessin, évidemment, mais au niveau du scénario. A cette époque, il est engagé par un ami dans la société Cromozone qui travaille dans l’Internet naissant. Le web étant encore particulièrement sobre à l’époque, il est chargé de créer des GIF animés, des illustrations. En somme, d’embellir un univers triste ! Ce travail dura 7 ans.Par la suite, Renaud Collin prend son indépendance. Thierry Tinlot, rédacteur en chef du Magazine Spirou de 1993 à 2004 repère ses dessins sur la toile et lui propose de travailler pour le journal. Comme le hasard fait parfois bien les choses, Renaud Collin avait à ce moment-là un projet BD avec son ami Vincent Zabus. Thierry Tinlot accepte de publier dans le Magazine Spirou une histoire courte de 8 pages sur les aventures d’un petit garçon bourré d’imagination. A la suite de ces huit pages, une seconde histoire courte, toujours avec le même petit garçon, intitulée La Mort de Papy, est publiée dans un style graphique différent. La sauce prend et Le Monde selon François est lancé !Dupuis  lui propose alors le dessin de la série Les Minions. Grâce à son style de dessin 3D, Renaud Collin rend parfaitement l’univers des personnages d’Universal et surtout leur donne des attitudes inénarrables. Cette série en 2 tomes est un succès !!